Critiques

La promenade de Walser, par Malte Schwind | les dehors de l’homme intérieur
Arnaud Maïsetti, Critiques

La promenade de Walser, par Malte Schwind | les dehors de l’homme intérieur

La Promenade, d’après Robert Walser, traduction Marion Graf-Schneider et Bernard Lortholary, Cie En Devenir 2, Mise en scène Malte Schwind, Avec Yaëlle Lucas, Naïs Desiles & Lauren Lenoir, Assistant et dramaturgie Mathilde Soulheban / Son Jules Bourret / Lumière Iris Julienne / Costumes Sara Bartesaghi-Gallo Par Arnaud Maïsetti   Ce qui bouleverse le plus, dans ce…

Brecht par Danielle Bré, ou lire le monde comme expérience
Arnaud Maïsetti, Critiques

Brecht par Danielle Bré, ou lire le monde comme expérience

Le Labo du gai savoir, Cie In Pulverem Reverteris, D’après Têtes rondes têtes pointues de Bertolt Brecht, Mise en scène Danielle Bré, Avec Mathieu Cipriani, Sofy Jordan, Lauren Carla Lenoir, Bryce Quetel, Malte Schwind, Stina Soliva Par Arnaud Maïsetti « Voyez, vous autres, comme il est difficile d’éplucher/Ainsi le fatras d’injustices et d’y trouver la justice/et de reconnaître dans les…

Intérieur table… La vie faute d’emploi.
Critiques, Yannick Butel

Intérieur table… La vie faute d’emploi.

La compagnie Emile Saar et Marie Lelardoux devaient présenter Intérieur table (le jour fugace) au Théâtre Vitez. État d’urgence sanitaire oblige, le travail s’est réfugié dans la poursuite des répétitions. Au ZEF à Marseille, devant un parterre de pros, c’est une étape de travail qui était visible ce 23 novembre… Par Yannick Butel.

Chutes d’une vie
Critiques

Chutes d’une vie

Intérieur : Table (Sur le jour fugace) est la nouvelle création de la Cie Emile Saar dont la création est reportée au printemps prochain, mais se donnait à voir pour une poignée de gens.

Par Malte Schwind

Paroles d’une pendue
Critiques

Paroles d’une pendue

  D’une absence à l’autre   Aujourd’hui, mes camarades m’ont pendue. Pour une absence, pour une parole que je n’ai pas tenue, pour des mots de désaccord que j’ai tus trop souvent. Les dire alors, ces mots. Tant qu’il me reste un filet de voix. Qu’on soit prévenu cependant, il n’y aura pas de mea…

Autocritique, par le collectif Assensé
Critiques, Yannick Butel

Autocritique, par le collectif Assensé

Joué sans interruption durant les mois de juillet et d’aout à la Déviation, Autocritique est un monologue terrible adressé à un seul spectateur, interprété par Yan B. Autour du travail artistique, le collectif Assensé anime et dirige des ateliers d’écriture « autocritique ». Les productions écrites peuvent alors être intégrées au spectacle. Et, en raison de la…


1 2 3 14

Je suis obsédé par l’insensé, je suis obsédé par la multiplicité.
Didier-Georges Gabily

Archives
Partenaires