Arnaud Maïsetti

ÉDITO | JUILLET 2018 #5
Arnaud Maïsetti, Éditos

ÉDITO | JUILLET 2018 #5

Arnaud Maïsetti – 24 juillet 2018 L’illusion comique Avignon, on dépose le bilan. « À l’heure de la mise aux baquets des repas une fois de plus ingurgités » (Artaud), on pourrait bien sûr parler des spectacles puissants et ravageurs, ceux qui proposent autre chose que des spectacles, mais des expériences ; on pourrait parler des spectacles aussi : ceux qui…

Die Strasse, la rue en marche
Arnaud Maïsetti, Critiques

Die Strasse, la rue en marche

Arnaud Maïsetti – 18 juillet 2018 Die Strasse, Cie Boll & Roche, avec Stéphanie Boll et Joanie Ecuyer Gilgamesh Belleville, Avignon Off 2018 Performance urbaine, dit le sous-titre. Spectacle déambulatoire, nous promet-on : et c’est une belle promesse. Alors que le festival IN a décidé cette année d’assigner le spectateur à sa place — numérotée —, on n’est…

Claire Tabouret, théâtres en regard
Arnaud Maïsetti, Critiques

Claire Tabouret, théâtres en regard

Arnaud Maïsetti – 17 juillet 2018 Peintures de Claire Tabouret, exposition L’Errante (Église des Célestins) & Les Veilleurs (Collection Lambert) Partout sur les murs d’Avignon, des visages nous dévisagent, fouillent en nous une question comme un secret : les visages de Claire Tabouret sont l’étendard du festival cette année, son affiche. En guise de tête d’affiche pourtant, le contraire d’une illustration,…

عساهُ يحيا ويشمّ العبق d’Ali Chahrour, danse avec la mort
Arnaud Maïsetti, Critiques

عساهُ يحيا ويشمّ العبق d’Ali Chahrour, danse avec la mort

عساهُ يحيا ويشمّ العبق (May he rise…) chorégraphie d’Ali Chahrour, Théâtre Benoît-XII, Avignon In 2018 | par Arnaud Maïsetti C’était en 2016, dans la cour du Cloître des Célestins balayée par le vent : Fathmeh ouvrait le chant funèbre d’Ali Chahrour. Le chorégraphe libanais entamait alors une exploration des rites funéraires chiites, d’abord à travers la figure de Fatima Zahra,…

Milo Rau, théâtre yeux grands ouverts
Arnaud Maïsetti, Critiques

Milo Rau, théâtre yeux grands ouverts

images © Christophe Raynaud de Lage L’Histoire du théâtre se passe de récit : elle a lieu à chaque fois qu’on convoque les spectres et qu’on joue avec eux et pour eux, peut-être, autant que pour nous. L’histoire du théâtre ne se raconte pas : elle se traverse comme une banlieue de Liège un soir d’avril 2012,…

Pour Finir en beauté – élégie et dignité
Arnaud Maïsetti, Critiques, Livres

Pour Finir en beauté – élégie et dignité

———-
— Notes de lecture sur Finir en beauté (pièce en un acte de décès), de Mohamed El Khatib, publié aux éditions de L’L (et aux Solitaires intempestifs)

— La pièce, créée et interprétée dans une mise en scène de l’auteur, en octobre 2014 à Marseille dans le cadre d’ActOral, est représentée au Festival Off d’Avignon 2015



Je suis obsédé par l’insensé, je suis obsédé par la multiplicité.
Didier-Georges Gabily

Les Dernières critiques
Archives
Partenaires