Jérémie Majorel

Le <i>show</i> Werther
Critiques, Jérémie Majorel

Le show Werther

Le metteur en scène Nicolas Stemann recrée en allemand et en français un spectacle en allemand datant de 1997. Seul en scène, l’acteur Philipp Hochmair joue la comédie de l’égo romantique, démonte le processus d’identification du lecteur au personnage, suit la formation du mythe et suggère l’absence d’horizon politique dont il serait le symptôme.

<i>La Mouette</i>, emblème réactionnaire ?
Critiques, Jérémie Majorel

La Mouette, emblème réactionnaire ?

En s’installant dans la salle, on peut voir projetée en fond de scène une photographie en noir et blanc de bagnards et un propos de Tchekhov revenant sur sa découverte de Sakhaline en 1890. L’instituteur transi Medvedenko (Cédric Feckhout) et l’endeuillée Macha (Bénédicte Cerutti) se lèvent de la banquette qui ceint le plateau et entament…

<i>Soubresaut</i> : une puissance de déplacements
Critiques, Jérémie Majorel

Soubresaut : une puissance de déplacements

Soubresaut par le Théâtre du Radeau, mise en scène et scénographie de François Tanguy, du 1er au 16 décembre 2016 à La Fonderie (Le Mans), créé le 2 novembre 2016 au TNB (Rennes) lors du Festival Mettre en scène. Avec Didier Bardoux, Frode Bjørnstad, Laurence Chable, Muriel Hélary, Ida Hertu, Vincent Joly, Karine Pierre, Jean Rochereau.

Balistique d’une mue glaciaire
Critiques, Jérémie Majorel

Balistique d’une mue glaciaire

Le solo P.P.P. (Position Parallèle au Plancher) de Phia Ménard, entre jonglage, danse et performance, est rejoué dans le cadre du Festival Best of aux Subsistances à Lyon les 10-12 novembre 2017, 8 ans après sa création dans ce même Laboratoire international de création artistique et des tournées qui s’étendent de la Thaïlande au Mexique en passant par l’Afrique. Durée : 1h.


Je suis obsédé par l’insensé, je suis obsédé par la multiplicité.
Didier-Georges Gabily

Archives
Partenaires