Critiques, Yannick Butel

Photos volées…

Le Festival if – en cour consistait dans l’occupation d’une cour intérieure à Avignon  (23 rue des trois Colombes) pendant le Festival d’Avignon IN et OFF. Nous voulions y expérimenter la possibilité d’un autre espace-temps qui ne soit pas soumis à la logique de marchandisation des oeuvres et de la mise en concurrence des artistes. Nous cherchions à créer des espaces qui rendent possibles un autre rapport à l’art, c’est-à-dire où ce rapport ne se réduit pas à de la consommation, ni à de la valorisation culturelle, où l’art n’est pas l’instrument d’une exclusion. Cela impliquait que nous refuserions que cet espace devienne un espace de promotion ou de vente. Nous ne cherchions pas des “programmateurs”, nous espérions pouvoir partager quelque chose avec des gens, se rencontrer entre ami.e.s et camarades, chercher un rapport critique à nos travaux et peut-être construire par là de nouvelles solidarités. Ni IN, ni OFF, mais le conditionnel toujours en cours d’autre chose.

Les trois jours proposeraient des lectures de textes divers: Jeunes et moins jeunes auteurs qui lisent leur propre travail, Matériaux pour des travaux à venir, critiques… Tout cela dans la légèreté, l’insouciance et la joie de n’avoir rien à perdre, ni à gagner, mais simplement de vivre et de tenter à faire résonner les mots. Et quelques photos, images, volées… yb

28 juillet 2019

About Author

ybutel


Je suis obsédé par l’insensé, je suis obsédé par la multiplicité.
Didier-Georges Gabily

Archives
Partenaires