Cette page requiert que JavaScript soit activé pour fonctionner correctement. / This web page requires JavaScript to be enabled.

JavaScript is an object-oriented computer programming language commonly used to create interactive effects within web browsers.

How to enable JavaScript?

Critiques – Page 28 – L'!NSENSÉ
Bienvenue sur la nouvelle scène de l'!NSENSÉ
illustration édito

19 juillet 2011 - CR!T!QUE

Ouramdane : la levée de la conscience

Yannick Butel

Soir de Générale au Cloître des Célestins où le chorégraphe et danseur Rachid Ouramdane, accompagné sur scène par le compositeur Jean-Baptiste Julien, présente Exposition Universelle. Une pièce chorégraphique d’une heure qui développe une atmosphère étrange, au rythme d’une partition chorégraphique et musicale parfaitement maîtrisée. Impression de quelque chose qui ressortirait de la lecture de Blanchot, peut-être Thomas l’obscur, où aux premières pages du roman, Thomas, sortant pour la première fois dans la rue, se fait bousculer et prend conscience de...

illustration édito

19 juillet 2011 - CR!T!QUE

Cours-Circuits au pluriel

Chihiro Ogura

—— Dans l’obscurité remplie d’air tiède et humide de l’été, la nouvelle création de François Verret s’inaugure au cour du Lycée Saint-Joseph dans le cadre du 65e Festival d’Avignon. Une musique en live vigoureuse de tristesse, de solitude, ou de folie envahit l’espace dès le début, pendant 1h15 : une durée largement raccourcie au fil de création. Les acteurs, les danseurs, les musiciens, les circassiens, 8 artistes de différents disciplines se réunissent sur un plateau étendu, déroulent un spectacle de...

illustration édito

18 juillet 2011 - CR!T!QUE

La Gonzo Conférence

Pauline Pigeot

—– Nourrie à la « rock critic » revendicative des années 70 et aux concerts de musiques amplifiées, Fanny de Chaillé, qui fut, aux heures perdues de l’adolescence, également musicienne dans un groupe de rock, a finalement choisi le théâtre, la danse et la performance pour s’exprimer sur un plateau. Celle qui est aujourd’hui artiste associée au Théâtre de la Cité internationale à Paris créait, en 2007, le spectacle « Gonzo Conférence » pour le Festival We Want Rock’n Roll....

illustration édito

17 juillet 2011 - CR!T!QUE

Levée des conflits : exécution d’un canon

Antonin Ménard

Après « Enfant » présenté dans la cour d’honneur, Boris Charmatz et son équipe nous invitent à découvrir ou redécouvrir « Levée des conflits » au stade de Bagatelle sur l’île de la Barthelasse. Une proposition qui se joue aux pieds des remparts d’Avignon, un abandon du centre pour se retrouver à danser sur l’herbe d’un stade de football. Un confort mis de côté pour chercher une liberté adolescente d’une danse en plein champ. Espace choisi qui fait du pont...

illustration édito

17 juillet 2011 - CR!T!QUE

Levée des conflits : récit d’un désaccord

Yannick Butel

—— Ce soir-là, aux « tartines » (nom de code qui désigne l’espace familier que l’on donne à la place qui sert de « cantine » à l’insensé), la discussion va son train. Elle a commencé à la sortie du stade de Bagatelle, après que les rédacteurs de l’insense-scenes.net ont vu Levée des conflits de Boris Charmatz. Elle a continué tout au long de la traversée du Rhône, a pris des accents d’engueulades courtoises et enjouées dans le dédale de...

illustration édito

17 juillet 2011 - CR!T!QUE

Cesena Amen

Pauline Pigeot

Dans le jour naissant, ce samedi 16 juillet, Anne Teresa De Keersmaeker et et Björn Schmelzer présentent en avant première mondiale leur dernière création, Cesena. Donnée dans la Cour d’Honneur du Palais des Papes à 4h30 du matin, Cesena est le pendant d’En Atendant, créée par la chorégraphe flamande en 2010 au Cloître des Célestins. N’utilisant aucune lumière artificielle, les deux pièces se répondent. Là où la première laissait le spectateur dans le crépuscule, la deuxième le convoque à l’aube....

illustration édito

16 juillet 2011 - CR!T!QUE

Yahia Yaïch – Amnésia

Antonin Ménard

C ‘est en Avril 2010, à Tunis qu’Amnésia a été créée. C’est en juillet 2011, à Avignon que ce spectacle nous a été donné à voir. Entre ces deux dates, un peu plus d’un an et surtout une révolution en Tunisie qui a abouti à la destitution du « président » Ben Ali. Ce général, alors premier ministre de Habib Bourguiba prend le pouvoir en novembre 1987. Habib Bourguiba est déclaré par un collège de médecins inapte à la fonction...

illustration édito

16 juillet 2011 - CR!T!QUE

Amnesia : pièce à thèse

Yannick Butel

Le printemps Tunisien qui s’éternise parce que la démocratie se gagne… le spectateur était confronté à Amnesia, des metteurs en scène Jalila Baccar et Fadhel Jaïbi, unis au théâtre comme dans la vie pour le meilleur et pour le pire. Salle de Montfavet, c’est une pièce à thèse qui est donnée… On la prend ou pas. A l’époque, en 1973, Fadhel Jaïbi est sollicité par le ministre afin qu’il fonde une compagnie théâtrale publique dans la région de Gafsa. Le...

illustration édito

16 juillet 2011 - CR!T!QUE

Who’s the real Mimosa?

Elise Simonet

14 juillet, 21H15. Nous embraquons à bord de la navette direction l’auditorium du Grand Avignon-le-Pontet. Le long du trajet, comme pour pallier au feu d’artifice que nous ne verrons pas ce soir, le ciel se teinte de bleu et de rose, et le levé de lune nous émeut dans une contemplation commune. Puis les bavardages reprennent et l’on entend ça et là les échos des derniers spectacles vus, les bons plans à se refiler ou encore les « oh non...

illustration édito

16 juillet 2011 - CR!T!QUE

Cesena : un, deux, trois Soleil

Yannick Butel

—— Devant 2000 milles spectateurs, sur les 600 m2 du plateau, à l’abri de murs de plus de 30 mètres de haut, Anne Teresa de Keersmaeker fait entrer Cesena dans la légende de la cour du Palais des Papes et l’histoire des chorégraphes qui y ont été produits. Dans le prolongement d’En Atendant qui s’achevait, Cloître des Célestins, dans la nuit ; Cesena commence quelques minutes seulement avant le levé du soleil. D’une rare beauté liée à la grâce des...

illustration édito

15 juillet 2011 - CR!T!QUE

Life and Times vous regarde

Pauline Pigeot

——- « Life and Times » est le projet ambitieux de Pavol Liska et Kelly Copper. Deux jeunes new yorkais qui font le pari fou de raconter l’entière et absolument banale vie de Kristin Worrall, une américaine de 34 ans. Enregistrements téléphoniques à l’appui, le couple de metteur en scène a divisé le récit en dix épisodes. Au cours du 1er opus, d’une durée de 3h30, le récit brosse les huit premières années de la jeune femme. La petite enfance...

illustration édito

15 juillet 2011 - CR!T!QUE

Printemps , Coupez le téléphone.

Yannick Butel

Un peu moins d’une heure, c’est le temps que dure … Du Printemps mis en scène par Thierry Thieû Niang. Ou l’histoire d’un livret Le Sacre du printemps d’Igor Stravinski qui fit scandale en son temps, et qui proposé au Gymnase Saint Joseph, dans le cadre du 65ème festival d’Avignon, remporte les suffrages de la salle. Retour sur l’applaudimètre… « Le massacre du printemps » C’est en partie sous ce titre que furent accueillis Serge Diaghilev et Vaslav Nijinski lorsqu’ils...

illustration édito

15 juillet 2011 - CR!T!QUE

La levée de gourdins

Elise Simonet

——– Serrés sur le gradin du gymnase du lycée Mistral, nous étions nombreux hier soir à assister à la dernière pièce du duo fracassant Sophie Perez / Xavier Boussiron, au titre aussi évocateur que mystérieux : « Oncle Gourdin ». Treizième création de la compagnie du Zerep, c’est pourtant pour la première fois qu’elle est accueillie au festival d’Avignon. À croire que ces enfants terribles du théâtre et des arts plastiques ont longtemps inquiété par leur prédilection pour le mauvais...

illustration édito

15 juillet 2011 - CR!T!QUE

Unwort… das Weg (le chemin).

Yannick Butel

Unwort… Comment traduire ? « sans mot », « autour des mots »… William Forsythe qui occupe l’Eglise des Célestins, dans la 65ème édition du festival déjà à mi-parcours, signe ce que l’on appelle une « installation ». Sur le sol de l’église dont la façade de pierres blanches entretenues masque la vétusté d’une ruine intérieure, le public est libre de déambuler. Ruines qui sont le décor naturel et architectural d’une œuvre plastique elle-même soumise à la déconstruction. Unwort :...

illustration édito

14 juillet 2011 - CR!T!QUE

Les Gourdins : vilains, lubriques et pointus

Antonin Ménard

C’est calme Avignon, un soir de mistral et de presque pluie. Les touristes du théâtre ont presque disparu. Images de fin de juillet où tous auraient rangé leurs costumes de festival : femme sandwich pour un « seule en scène » émouvant, joyeux drilles roses pour une spectacle en chanson hilarant, serveuses souriantes et exploités, spectateurs avides de comédie, de profondeur et d’un bon resto après. C’est calme Avignon donc pour un 13 juillet. Mais il faut sans doute ce...

illustration édito

14 juillet 2011 - CR!T!QUE

Life and Times : Autant en emporte du Vent

Yannick Butel

Cloître des Célestins, Kelly Copper& Pavol Liska qui ont fondé la Nature theater of Oklahoma proposent ce qui ressemble à une comédie musicale : Life and Times (chroniques d’une vie) épisodes 1 et 2. Soit pas loin de 5H30 de chansons dansées, en deux temps, qui obligent Kelly and Pavol, en préambule de l’épisode 1, à demander au spectateur de ne pas partir à l’entracte, et de rester pour le 2nd épisode. Précaution vaine puisque l’espace des Célestins se videra...

illustration édito

13 juillet 2011 - CR!T!QUE

Sacré Off !

Pauline Pigeot

—– Dans la vieille rue des Teinturiers, où le monde avignonnais circule difficilement, il faut se frayer un passage pour arriver jusqu’au petit théâtre de l’Albatros. Là-bas, toute la journée, les spectacles s’enchaînent. A 18h30, tous les jours jusqu’au 23 juillet, le public peut se risquer à découvrir « Cecilem le Cinéma ! », un concert-spectacle mis en scène par Michel Vivier. Point de cinéma au programme de ce concert d’1h15 mais bien de la chanson. Variété. Au dos de la petite...

illustration édito

13 juillet 2011 - CR!T!QUE

Le cadavre de Macaigne, comme un champ de bataille

Céline Pitavy

Au cloître des Carmes, la dernière pièce de Vincent Macaigne d’après Hamlet de William Shakespeare avec Samuel Achache, Laure Calamy, Jean-Charles Clichet, Julie Lesgages, Emmanuel Matte, Rodolphe Poulain, Pascal Rénéric et Sylvain Sounier, est un combat joyeux, sans souci de préservation de l’original du vieux barde. Un théâtre comme un champ de bataille, ou une aire de jeu pour enfants, auquel tous participent furieusement, jusqu’aux spectateurs dont l’artiste a besoin pour continuer à inventer son spectacle. Pourquoi encore écrire à...

illustration édito

13 juillet 2011 - CR!T!QUE

Les villes endormies : Réveillez-vous !

Yannick Butel

Ecole d’Art, 23H00… Dans la vingt cinquième heure, Sylvain George propose une mise en espace de Et nous brûlerons une à une les villes endormies. Une œuvre vidéo, musicale, poétique, sur la situation des clandestins qui attendent une opportunité pour passer le Channel. Une œuvre construite sous forme fragmentaire, soutenue ponctuellement par l’harmonica d’Olivier « Diabolo » Paltsou, et la voix de Valérie Dréville en récitante. Une respiration aussi poétique que violente dans la lignée et l’influence de Ginsberg contre...

illustration édito

12 juillet 2011 - CR!T!QUE

Paranoïa… entre B et Z.

Yannick Butel

—— Présentés séparément, mais figurant les deux derniers volets d’un ensemble intitulé l’Heptalogie, les textes Paranoïa et L’Entêtement de Rafael Spregelburd, librement inspirés des Sept Péchés Capitaux de Jérome Bosch, sont joués à la salle Vedène-Espace Bardi dans une mise en scène de Marcial Di Fonzo Bo et Elise Viger. Retour sur Paranoïa, ou 2H20 en immersion… Spregelburd : une « toute » petite entreprise… Visible au musée du Prado, les sept péchés capitaux de Jérome Bosch sont, au hasard...

illustration édito

12 juillet 2011 - CR!T!QUE

Le Chaos Macaignien

Pauline Pigeot

—– En lieu et place du Cloître des Carmes, Vincent Macaigne livre sa première création avignonnaise : une libre adaptation de « Hamlet ». Spectacle de 3h30 avec entracte, « Au moins j’aurai laissé un beau cadavre » est le résultat d’un désir, celui de dialoguer avec les grands dramaturges ; d’une urgence, celle de clamer son désaccord avec le système en perdition ; d’un appel, celui de la révolte et de la lutte artistique. De la partition, magmatique… Sur le terreau du tragique...