Cette page requiert que JavaScript soit activé pour fonctionner correctement. / This web page requires JavaScript to be enabled.

JavaScript is an object-oriented computer programming language commonly used to create interactive effects within web browsers.

How to enable JavaScript?

Critiques – Page 6 – L'!NSENSÉ
Bienvenue sur la nouvelle scène de l'!NSENSÉ
illustration édito

16 juillet 2019 - CR!T!QUE

Les Thénardiers… le risque du Off.

Yannick Butel

Les Thénardiers… le risque du off.   Moins un mot qu’un état d’esprit, « Thénardier » dans Les Misérables de Victor Hugo désigne le monde des commerçants sans scrupules. Des esclavagistes et des rentiers sans vergogne qui exploitent une situation et des personnes. C’est le substantif qui souligne l’abjection et l’intérêt le plus vil. Si ce mot peut ainsi souligner un trait obscène chez une personne, ici nous l’étendrons à l’idée que c’est aussi un lieu. C’est-à-dire un espace où les seules...

illustration édito

16 juillet 2019 - CR!T!QUE

Un Homme, un accident et la vie

Malte Schwind

Un homme de Gaël Leveugle se joue du 6 au 22 juillet 2019 dans le cadre du Festival OFF d’Avignon à La Caserne. Une forme qui ne travaille pas sur la signification et sa domination. C’est devenu rare, ces jours-ci. Un homme est une virtuose écriture de plateau (et pour une fois, ce terme a un sens) où la forme se décline par variations autour d’une petite scénette inspirée de Bukowski. Les gestes et les mots se répètent, une fois...

illustration édito

16 juillet 2019 - CR!T!QUE

Un n’importe quoi salutaire

Malte Schwind

La Clairière du Grand n’importe quoi se joue dans le Festival OFF d’Avignon 2019 à l’Artéphile à 16h35. Une épopée géo-politico-écologique qui délire notre monde et ouvre quelques brèches par le rire de cette réalité qu’est la nôtre, alors que l’on pourrait en pleurer. Cela donne de l’air ! Au retour en force de l’ordre moral, lorsque le théâtre est à nouveau inféodé sinon à un message, du moins à une utilité sociale traitant les problèmes de notre société, où il...

illustration édito

16 juillet 2019 - CR!T!QUE

Vivre sa vie… Godardien Berling

Yannick Butel

Vivre sa vie, mise en scène Charles Berling avec Hélène Alexandridis, Pauline Cheviller, Sébastien Depommier, Grégoire Léauté, au Théâtre des Halles.   Baroque, Kitch, expressionniste… la mise en scène Vivre sa Vie de Charles Berling, d’après le film de Jean-Luc Godard, est présentée au Théâtre des Halles dans la salle du chapitre, à Avignon, à l’occasion de la 72ème édition du festival. Pas un hommage, pas un remake, mais une œuvre, ou disons un « état d’esprit ou d’âme », que Charles...

illustration édito

16 juillet 2019 - CR!T!QUE

« Dix Shakespeare pour un auteur contemporain »

Jérémie Majorel

François Cervantès, Claudine Galea, Perrine Gérard, Marilyn Mattei, Julie Ménard, Julie Rossello-Rochet, Alexandra Badea, Samuel Gallet, Michel Vinaver, Magali Mougel, Pauline Peyrade… « Ce n’est pas vrai que des auteurs qui ont cent ou deux cents ou trois cents ans racontent des histoires d’aujourd’hui […]. [M]ême si notre époque ne compte pas d’auteurs de cette qualité, je donnerais dix Shakespeare pour un auteur contemporain avec tous ses défauts. […] C’est terrible de laisser dire qu’il n’y a pas d’auteurs ; bien sûr...

illustration édito

14 juillet 2019 - CR!T!QUE

Rage… sublime hymne au désespoir.

Yannick Butel

Au CDC les Hivernales, le chorégraphe taiwanais Po Cheng Tsai présente Rage.     Au CDC les Hivernales, le jeune chorégraphe taiwanais Po Cheng Tsai présente Rage, Ikari dans l’original. Une performance chorégraphique de 45 minutes inspirée du roman éponyme de l’écrivain japonais Yoshida Shuichi, roman adapté également au cinéma par Sang-il Lee (magnifique et musique géniale de Ryuichi Sakamoto). Quelque chose d’incroyablement émouvant et puissant où les larmes traversent le corps du spectateur et gonflent son cœur. Diplômé en...

illustration édito

14 juillet 2019 - CR!T!QUE

Compagnie Emile Saar… Un pur instant.

Yannick Butel

Comme si on pouvait s’en aller Ici… par la Compagnie Emile Saar Festival IF en cour. 23 rue des Colombes. En marge du In et du Off, le festival « IF en cour », à l’initiative de la Déviation, proposait de multiples rencontres au 23 rue des trois Colombes, chez Marie-Jo. Et comme si le nom de la petite rue avignonnaise était un appel ou une étape pour « drôles d’oiseaux » nomades et migrateurs, entre autres groupes, performers, lecteurs et auteurs…, la compagnie...

illustration édito

13 juillet 2019 - CR!T!QUE

EGEET… SOS des auteurs.

Yannick Butel

Etats Généraux des Ecrivaines et Ecrivains de théâtre. La Chartreuse, 11, 12, juillet 2019. Ces 11, 12, 13 juillet à la Chartreuse-CNES de Villeneuve Lez Avignon se tenaient les Etats Généraux des Ecrivaines et Ecrivains de théâtre (EGEET). Retour sur un événement qui, comme l’induit implicitement la constitution d’ « Etats Généraux », annonce l’idée d’une crise, un point névralgique où est en question « la survie » des auteurs, au plan professionnel, au plan poétique, au plan social puisque sans soutien accru...

illustration édito

12 juillet 2019 - CR!T!QUE

« If – En cour », premier jour | la voie libertaire 

Arnaud Maïsetti

« Festival If – En cour », une programmation libre proposée avec le soutien de la Déviation et de l’Insensé. Au milieu, un figuier. On voit l’absence de nuages à travers ses branches. La cour intérieure est à ciel ouvert. Quelques chaises. La rumeur d’Avignon ? Elle est loin. Nous aussi. Mais on est tout près aussi : à quelques mètres de nous, ceux qui disent les textes nous regardent dans les yeux. C’est le If : ni off ni in. Simplement l’hypothèse...

illustration édito

12 juillet 2019 - CR!T!QUE

L’Homme… frigorifié

Yannick Butel

L’Homme,  mise en scène de Gael Leveugle d’après Charles Bukowski à la Caserne, Avignon Off. Si un temps on a considéré que le théâtre réfléchissait le monde, dans un héritage où la scène actualiserait celui-là et en soulignerait le sens et la signification ; si un temps on a pensé le théâtre comme un « remake » de notre quotidien au prisme d’esthétiques évoluant en fonction des libertés que l’on prend avec l’époque… il y a, à l’endroit de la pratique des arts,...

illustration édito

11 juillet 2019 - CR!T!QUE

Morgane Poulette…Star sur Roc

Yannick Butel

Morgane Poulette, mise en scène Anne Monfort Château de Saint-Chamand. C’est au Château de Saint-Chamand, à l’extérieur des murs d’Avignon, que la metteure en scène Anne Monfort présente Morgane Poulette interprété par la comédienne Pearl Manifold, seule en scène, ou a priori seule, puisqu’en sus du chaos intérieur dont elle est l’objet, on entendra la voix de Jean-Baptiste Verquin (cet acteur rare, un temps, peyretien). De Le Camp des malheureux et de La Londonienne, deux textes de Thibault Feyner, Anne...

illustration édito

10 juillet 2019 - CR!T!QUE

Mawlana… Mon frère de liberté.

Yannick Butel

Mawlana, mise en scène et jeu Nawar Bulbul Théâtre de la Bourse du travail CGT.   Dans la tradition du théâtre Hakawati, l’acteur et metteur en scène syrien Nawar Bulbul joue Mawlana de Fares al-Dhahabi, traduit par Vanessa Gueno. Mawlana, (« notre maître », « notre guide » en arabe, au sens de celui qui sait). Un solo où le comédien finit par faire oublier le sur-titrage, puisque son jeu, son récit, son mime… l’inscrivent dans la grande tradition des « personnages » malmenés par le...

illustration édito

9 juillet 2019 - CR!T!QUE

Les Émigrés… en vacance de soi.

Yannick Butel

Les Emigrés, mise en scène d’Imer Kutllovci, avec Mirza Halilovic et Grigori Manoukov Au Théâtre Avignon-Reine-Blanche. Avignon Off.   Dans un pays qui n’est pas nommé, mais qui de toutes les manières est une terre d’accueil, deux hommes, pris au piège d’une cave à « loyer modéré » pour exilés ou réfugiés exploités, soumis, et sans droits, parlent ensemble de leurs vies. Vie d’hier où la langue leur était familière. Vie d’aujourd’hui où la culture leur est étrangère. Vie de maintenant vécue...

illustration édito

8 juillet 2019 - CR!T!QUE

Ils n’avaient pas prévu qu’on allait gagner murmurent ceux qui n’ont plus rien à perdre…

Yannick Butel

Ils n’avaient pas prévu qu’on allait gagner, mise en scène Jean-Louis Martinelli Théâtre des Halles, salle du Chapitre. Présenté au Théâtre des Halles, le spectacle de Jean-Louis Martinelli, sur un texte de Christine Citti, a été créé à la MC93 de Bobigny, dans le 93. Moins un chiffre qu’un numéro qui renvoie à la complexité des problèmes sociétaux qui s’y développent et des misères humaines qui s’y répandent. Des mômes du 93 au plateau, tous passés par des ateliers théâtre...

illustration édito

8 juillet 2019 - CR!T!QUE

La Dernière Bande ou la bande Osinski/Lavant

Yannick Butel

La Dernière Bande, mise en scène Jacques Osinski, avec Denis Lavant au Théâtre des Halles, Avignon Off. De Cap au pire qu’il présentait au Halles en 2017, à La Dernière Bande, (présenté à nouveau au TdH) le metteur en scène Jacques Osinski s’inscrit dans un lien de plus en plus étroit à Beckett, avec le compagnonnage de l’acteur Denis Lavant. À la manière d’un Blin/Beckett, le tandem explore l’écriture exigeante de l’Irlandais, soutenu en son temps par Robbe-Grillet qui fut...

illustration édito

7 juillet 2019 - CR!T!QUE

Désobéir… titre prétentieux

Yannick Butel

Julie Berès, qui dirige la compagnie Les Cambrioleurs, propose Désobéir. Spectacle programmé par la Manufacture. Si la presse est unanime sur le sujet abordé (famille, religion, l’avenir) parce qu’au plateau quatre jeunes femmes issues de l’immigration font le spectacle ; on peut douter que cette forme, qui ravit les spectateurs, soit en définitive au bon endroit. Peut-être parce que cette Pièce d’actualité n°9, produite dans le cadre du cycle de théâtre militant de La Commune d’Aubervilliers, trouve difficilement sa place dans...

illustration édito

7 juillet 2019 - CR!T!QUE

Reconstitution… les maladies de l’amour.

Yannick Butel

Reconstitution, mise en scène Pascal Rambert, avec Véro Dahuron et Guy Delamotte La Manufacture. Avec Reconstitution, Guy Delamotte et Véro Dahuron commence une nouvelle histoire au plateau. Peut-être lire le programme, pour une fois, sert-il de conducteur, non pour comprendre Reconstitution, mais en faire la genèse. Y lire le goût que Véro Dahuron et Guy Delamotte ont eu pour Clôture de l’amour (écrit par Pascal Rambert) qu’interprétaient Audrey Bonnet et Stanislas Norday ; y déceler à travers des sms retranscrits leur...

illustration édito

7 juillet 2019 - CR!T!QUE

Bérénice Paysages… ou le théâtre de l’acteur !

Yannick Butel

Bérénice Paysages, mise en scène Frédéric Fisbach salle La Chapelle, Théâtre des Halles, Avignon off. Il y a, me semble-t-il, un peu moins de 30 ans… c’était dans une petite salle des fêtes à Louvigny, dans le Calvados, dans la proche banlieue de Caen. Fisbach y proposait un Claudel, peut-être, je ne suis plus certain, Le Partage de midi. Et parmi les tables qu’il avait à peine dérangées, le geste théâtral, simple, tenant à l’acteur, opérait déjà. Au Théâtre des...

illustration édito

6 juillet 2019 - CR!T!QUE

Plaidoyer pour une civilisation nouvelle… Actualité d’Emile Novis

Yannick Butel

Plaidoyer pour une civilisation nouvelle, d’après les textes de Simone Weil mise en scène Jean-Baptiste Sastre au Théâtre des Halles. Au TdH, dans la salle de la Chapelle, le metteur en scène Jean-Baptiste Sastre présente Plaidoyer pour une civilisation nouvelle d’après les œuvres de la philosophe Simone Weil. Au plateau, la comédienne palestinienne Hiam Abbass (qui jouait au milieu des compagnons d’Emmaüs dans Phèdre les oiseaux. Travail superbe vu au Bois de l’Aune à Aix) prête sa voix pour faire...

illustration édito

5 juillet 2019 - CR!T!QUE

Servitude volontaire, Méditations d’un acteur

Yannick Butel

Discours sur la servitude volontaire, mise en scène Stéphane Verrue, au Théâtre de la Bourse du Travail/CGT. Présenté au Théâtre de la Bourse du Travail/CGT, jusqu’au 26 juillet, Le Discours de la servitude volontaire d’Étienne de La Boëtie, mis en scène par Stéphane Verrue et interprété par François Clavier, prendra un peu plus d’une petite heure à ceux qui fréquentent le Off d’Avignon. Un solo, donné dans un espace noir, dit humblement par un comédien soucieux de faire entendre et...

illustration édito

4 juillet 2019 - CR!T!QUE

Forward et Into Outside… L’espace en commun

Yannick Butel

Forward et Into Outside, Beaver Dam Company, Edouard Hue Théâtre Golovine, Festival Avignon Off Jusqu’au 26 juillet, à 18H30 (relâche le lundi), il sera toujours temps de se rendre au Théâtre Golovine qui offre à la danse contemporaine un lieu d’invention et d’expression. C’est là que la Beaver Dam Company a élu domicile et propose deux petits épisodes chorégraphiés de 25 minutes chacun. Deux temps, distincts et complémentaires, pensés par Edouard Hue (directeur et danseur de la Beaver) qui se...