Cette page requiert que JavaScript soit activé pour fonctionner correctement. / This web page requires JavaScript to be enabled.

JavaScript is an object-oriented computer programming language commonly used to create interactive effects within web browsers.

How to enable JavaScript?

Critiques – Page 9 – L'!NSENSÉ
Bienvenue sur la nouvelle scène de l'!NSENSÉ
illustration édito

15 juillet 2018 - CR!T!QUE

May he rise, Incantation pour une résurrection

Malte Schwind

Malte Schwind – 15 juillet 2018 May he rise and smell the fragrance, chorégraphie Ali Chahrour, théâtre Benoît-XII, Avignon In 2018 Ali Chahrour présente May he rise and smell the fragrance au Festival d’Avignon du 14 au 17 juillet. Sa pièce se joue au Théâtre Benoit-XII. C’est la troisième partie d’une trilogie sur le deuil, précédé par Fatmeh et Leila se meurt, présentés l’année dernière au Festival. Une sorte de rituel. Une 20aines de PAR éclairent le public. Un léger brume enveloppe la scène. Olivier Py...

illustration édito

14 juillet 2018 - CR!T!QUE

La domination ordinaire

Jérémie Majorel

Jérémie Majorel – 14 juillet 2018 Portrait Bourdieu – C’est bien au moins de savoir ce qui nous détermine à contribuer à notre propre malheur de Guillermo Pisani, avec Caroline Arrouas, Gilgamesh Belleville, Avignon off 2018 La Comédie de Caen-CDN de Normandie produit une série de portraits de Pierre Bourdieu, Michel Foucault, Stéphane Hessel et Nina Simone : « créations itinérantes, portées par un ou deux acteurs – parfois en compagnie d’un musicien –, qui croquent de manière vivante et ludique une figure majeure...

illustration édito

14 juillet 2018 - CR!T!QUE

May he rise, un ouïr primitif

Evelise Mendes

Evelise Mendes – 14 juillet 2018 May he rise and smell the fragrance, chorégraphie Ali Chahrour, théâtre Benoît-XII, Avignon In 2018 Dans May he rise and smell the fragance, le chorégraphe libanais Ali Chahrour revisite des rituels de deuil et de cérémonie funéraire de la tradition chiite. Il y a donc tous les éléments pour favoriser une ambiance assez rituelle : la musique, la prière, le chant, la danse, la répétition des gestes, l’obscurité du plateau, et ainsi de suite. Si lors des...

illustration édito

14 juillet 2018 - CR!T!QUE

Trans… qu’est-ce qui ne va pas visage ?

Yannick Butel

Yannick Butel – 14 juillet 2018 Par Yannick Butel. Trans (Més Enllà), de Didier Ruiz, Gymnase du Lycée Mistral, Avignon In 2018. Dans une édition d’Avignon où l’une des thématiques récurrentes installe le spectateur dans une réflexion sur le genre, sur le sexe, sur les enjeux d’identité sociale via l’apparence, les questions sur le transgenre, Trans (més enllà) de Didier Ruiz est donné à voir au gymnase du Lycée Mistral. Un travail scénique de la Compagnie des hommes qui se perçoit...

illustration édito

14 juillet 2018 - CR!T!QUE

Illusions et amour réciproque

Yannick Butel

Yannick Butel – 14 juillet 2018 Par Yannick Butel. Illusions de Ivan Viripaïev, mise en scène Olivier Maurin, Gilgamesh Belleville, Avignon Off 2018. C’est au 11 Gilgamesch Belleville, théâtre de la rue Raspail, que le metteur en scène Olivier Maurin reprend Illusions, texte d’Ivan Viripaev. Un peu moins d’une heure trente où, dans une pratique théâtrale qui emprunte aux formes immersives (on dit aussi participatives), les interprètes de cette comédie-dramatique excellent à raconter une histoire… d’AMOUR RECIPROQUE. Les dramatuges en colère Ivan...

illustration édito

13 juillet 2018 - CR!T!QUE

Autogestion des puits – de la vie, du paysage, de murs, et des débats

Malte Schwind

Malte Schwind – 13 juillet 2018 Premiers jours à Avignon cette année, mais sans théâtre. Par contre, avec la vie, la collection Lambert et des débats. Aux clowns, aux sorciers et sorcières, aux hobereaux et cochers ivres,À mes ami.e.s PROLOGUE Il s’agirait quand même de libérer la vie et le désir. Et il faut dire que le théâtre peut quelque chose à cet endroit-là. Encore faut-il être à la hauteur de la vie, ou au dessus, c’est-à-dire qu’il faut qu’il s’est...

illustration édito

13 juillet 2018 - CR!T!QUE

Marathon DeLillo par Julien Gosselin

Jérémie Majorel

Jérémie Majorel – 13 juillet 2018 Joueurs, Mao II, Les Noms de Don DeLillo par Julien Gosselin, FabricA, Avignon 2018 Ou comment un spectacle proche du rituel du potlatch décrit naguère par Marcel Mauss, don et contre-don, profusion d’images, de sons, de temps et de corps, se trouve habité par une radicale sobriété où ne subsiste plus que l’essentiel quand tout est épuisé autour de nous. Résumons rapidement trois romans dont l’intrigue s’épure puis se dissout au profit d’expériences pensives et sensorielles. Joueurs (1977) suit...

illustration édito

13 juillet 2018 - CR!T!QUE

Karl Valentin… noch einmal

Yannick Butel

Yannick Butel – 13 juillet 2018 Par Yannick Butel. Lili Kabaret, texte de Karl Valentin, musique de Friedrich Holländer mise en scène Elisabeth Piron, Théâtre Barretta, Avignon Off 2018 Programmé dans l’un des nouveaux lieux du Off d’Avignon, au Théâtre Barreta, Lili Kabarett emprunte à Karl Valentin ses textes et à Friedrich Holländer sa musique. Sur scène, Maria Laurila Lili, Nicolas Houssin et Aude Giuliano avec son accordéon jouent et chante pendant une petite heure des scènes absurdes de la vie...

illustration édito

13 juillet 2018 - CR!T!QUE

Le sacré immanent d’un rituel SM

Arnaud Maïsetti

Arnaud Maïsetti – 13 juillet 2018 L’invocation à la muse, de Caritia Abell et Vanasay Khamphommala (Sujet à Vif A), Jardin de la Vierge du Lycée Saint-Joseph, Festival d’Avignon In 2018 C’est en face de la « Chapelle du Verbe Incarnée », dont le nom pourrait sembler le sous-titre du Festival, puisque, paraît-il, la chair est triste (hélas). Justement, le Jardin de la Vierge du lycée Saint-Joseph accueille l’Invocation à la Muse : tant de signes convergent vers tant d’espoirs de sacrilèges. Les Sujets à...

illustration édito

12 juillet 2018 - CR!T!QUE

Grito Pelao… ventre mou ou ventre plein ?

Yannick Butel

Yannick Butel – 12 juillet 2018 Grito Pelao, Flamenco de Rocio Molina, festival d’Avignon In 2018 21h50, mardi 10 juillet, cour du Lycée Saint Joseph, une clameur s’élève dans la ville. Et, avec quelques secondes de retard, une partie du public qui a pris place dans ce lieu du In, lui répond en écho. La France est en finale de la coupe du monde et vient d’avoir raison des Belges. Olivier Py doit être désolé, lui qui avait ponctué l’ouverture du...

illustration édito

12 juillet 2018 - CR!T!QUE

Ô ma mémoire-La poésie : de salon

Yannick Butel

Par Yannick Butel. Ô ma mémoire-La poésie. Portrait de Stéphane Hessel mis en scène de Kevin Keiss, avec Sarah Lecarpentier, Simon Barzilay Comédie de Caen La Manufacture, Avignon Off 2018 Au plateau, comme Madame au salon, Sarah Lecarpentier reprend Ô ma mémoire-la poésie, une nécessité de Stéphane Hessel dans la mise en scène de Kevin Keiss. Une petite heure où la petite fille de Stéphane Hessel (comme elle se présente), sur le mode autobiographique, raconte son illustre grand-père à la première personne,...

illustration édito

12 juillet 2018 - CR!T!QUE

Milo Rau, un théâtre de frictions avec la fiction

Antonin Ménard

La Reprise – Histoire(s) du théâtre (I), de Milo Rau. Gymnase du lycée Aubanel. Festival d’Avignon In 2018 Milo Rau metteur en scène et tout nouveau directeur du NTGhent présente au gymnase Aubanel dans le 72e festival d’Avignon : La Reprise sous titré Histoire(s) du théâtre (I). Une pièce qui respecte le Manifeste de Gand que le metteur en scène à proclamer le 1er mai 2018. Un manifeste qui en dix préceptes propose de créer avec des principes qui déplacent les habitudes de productions théâtrales...

illustration édito

12 juillet 2018 - CR!T!QUE

Kreatur… patatra en pature.

Yannick Butel

Par Yannick Butel. Kreatur, chorégraphie de Sasha Waltz. Opéra Confluence. Festival d’Avignon In 2018 À deux pas de la gare TGV d’Avignon, à l’Opéra confluence, la chorégraphe Sasha Waltz propose aux festivaliers d’Avignon Kreatur. Une pièce chorégraphique crée le 9 juin 2017 au Radialsystem V, Berlin. 1H35 d’ennui profond, de désarroi total à la vue de ce qui ne se développe que sous la forme d’une inertie qui confine à l’entropie. Une déception majeure… inoubliable. On avait tout aimé jusqu’à maintenant....

illustration édito

12 juillet 2018 - CR!T!QUE

Milo Rau, théâtre yeux grands ouverts

Arnaud Maïsetti

images © Christophe Raynaud de Lage L’Histoire du théâtre se passe de récit : elle a lieu à chaque fois qu’on convoque les spectres et qu’on joue avec eux et pour eux, peut-être, autant que pour nous. L’histoire du théâtre ne se raconte pas : elle se traverse comme une banlieue de Liège un soir d’avril 2012, saoulé d’alcool et d’ennui. L’histoire du théâtre ne commence pas, ou alors n’importe où, et par hasard. Elle ne se joue pas : on refait les...

illustration édito

12 juillet 2018 - CR!T!QUE

« Forum des écritures dramatiques européennes »… Première à Avignon

Yannick Butel

Par Yannick Butel. Du 7 au 8 Juillet, au Gymnase du Lycée Saint-Joseph, à l’initiative de l’université Paris Nanterre, du Théâtre National de Strasbourg, de l’ESACT de Liège, du RITCS de Bruxelles et maintenant le festival d’Avignon auquel il a été proposé de s’associer, s’est tenu le « Forum des nouvelles écritures dramatiques européennes » consacré à Zinnie Harris, Jaona Craveiro, Pier Lorenzo Pisano, Beniamin M Bukowski, Tomislav Zajec, Carly Wijs, Michael Bijnens, Tyrfingur Tyrfingsson, Lola Blaasco et Bonn Park… Un temps...

illustration édito

12 juillet 2018 - CR!T!QUE

Arrouas versus Bourdieu ou la vie mode d’emploi

Yannick Butel

Par Yannick Butel. Portrait Bourdieu. Théâtre Gilgamesh. Comédie de Caen-CDN de Normandie. Festival d’Avignon Off 2018 – texte et mise en scène de Guillermo Pisani, avec Caroline Arrouas. Portrait Bourdieu (c’est bien au moins de savoir ce qui nous détermine à contribuer à notre propre malheur), mis en scène par Guillermo Pisani et interprété par Caroline Arrouas, relève d’une série de portraits produits par la Comédie de Caen-CDN de Normandie. Soit un théâtre de poche, comme on dirait livre de...

illustration édito

12 juillet 2018 - CR!T!QUE

La Reprise de Milo Rau… ou en découdre avec la banalité du mal

Yannick Butel

La Reprise – Histoire(s) du théâtre (I), de Milo Rau. Gymnase du lycée Aubanel. Festival d’Avignon In 2018 Avec La Reprise Histoire (s) du Théâtre (I), Milo Rau poursuit, depuis quinze ans, le travail théâtral qui l’inscrit à l’endroit d’une pratique où le document (évitons le mot « documentaire », même si…) est récurrent à chacune de ses mises en scène. Là, où la frontière entre la scène et le quotidien devient plus friable et problématise l’esthétique théâtrale et scénique. Histoire de théâtre(s)...

illustration édito

12 juillet 2018 - CR!T!QUE

Speed Living… Théâtre et politique I

Yannick Butel

C’est le vendredi 8 juin, à la Friche belle de mai. Il est un peu plus de 20H00 et le metteur en scène Laurent Brethome présente Speed Living de Hanokh Levin. Un travail d’école de fin d’année mené avec les élèves comédiens de l’École régionale d’acteurs de Cannes-Marseille et ceux du Nissan Nativ acting studio de Tel Aviv. Cette manifestation est conçue dans le cadre de La Saison France-Israël 2018. Il y aura « incident » (cf. lire la suite). Speed Living sera repris, au festival...

illustration édito

12 juillet 2018 - CR!T!QUE

Warlikowski, Danse macabre entre Israël et Europe

Jérémie Majorel

Le titre du spectacle ne doit pas égarer : il s’agit du retour de Warlikowski à la mise en scène d’un texte dramatique, Sur les valises (1983) d’Hanokh Levin en l’occurrence, lui qui avait monté au Festival d’Avignon 2005 Kroum l’ectoplasme (1975) du même dramaturge israélien, retour commandé par les tourments de l’histoire présente, où la politique israélienne en Palestine croise ironiquement la montée de l’extrême droite en Pologne et en Europe. Le sous-titre de la pièce, « comédie en huit enterrements », résume parfaitement la trajectoire...

illustration édito

13 avril 2018 - CR!T!QUE

Castellucci censuré | lettre d’Arnaud Rykner au Préfet de la Sarthe

Arnaud Maïsetti

Autoritarisme idéologique‌ d’un Préfet   L’Insensé relaie ici la lettre écrite par Arnaud Rykner au Préfet de la Sarthe, suite à la demande du Préfet de supprimer la scène vers la fin du spectacle de Romeo Castellucci Sur le concept du visage du fils de Dieu, programmé aux Quiconces-L’Espal au Mans, les 10 et 11 avril. La Préfecture de la Sarthe, après avoir reçu, selon plusieurs sources [1], des courriers de protestation, a exigé du théâtre de supprimer la scène...

illustration édito

15 mars 2018 - CR!T!QUE

De bouche à oreille : Pascal Kirsch

Jérémie Majorel

Artaud pestait contre le jeu des acteurs de son temps : « Pour des gens qui ne savent plus que parler et qui ont oublié qu’ils avaient un corps au théâtre, ils ont oublié également l’usage de leur gosier. » (« Un athlétisme affectif ») Les acteurs de Kirsch ont un « gosier » et un « corps ». Ils savent s’en servir au profit des personnages et surtout d’une langue inouïe. C’est la première fois que l’œuvre de Jahnn écrite en 1933, traduite de l’allemand en 2008 chez José...