Cette page requiert que JavaScript soit activé pour fonctionner correctement. / This web page requires JavaScript to be enabled.

JavaScript is an object-oriented computer programming language commonly used to create interactive effects within web browsers.

How to enable JavaScript?

Critiques – Page 30 – L'!NSENSÉ
Bienvenue sur la nouvelle scène de l'!NSENSÉ
illustration édito

19 mars 2011 - CR!T!QUE

L’appel des héros | Stage playback : l’art de faire semblant pour de vrai

Pauline Pigeot

En travail, au sein des workshops, ou en représentation, dans l’espace public, la performance participative WE CAN BE HEROES se donne comme un rugissement de plaisir et de joie. Faisant du playback un réel exercice d’interprétation tant au niveau corporel qu’au niveau émotionnel, le Groupenfonction réunit, sur une même aire de jeu, l’art et la vie. Un bouillon de culture populaire au pouvoir régénérant. We Can Be Heroes fait du bruit dans les festivals, attire les amateurs des arts de...

illustration édito

15 mars 2011 - CR!T!QUE

Salves par la Compagnie Maguy Marin au 104

Marielle Pélisséro

—– Depuis l’inauguration médiatique de 2008, le 104 a connu une existence bien chaotique : un lieu trop coûteux, une gestion fortement contestée et un public qui ne vient pas. En novembre 2009, R. Cantarella et F. Fisbach annoncent leur départ et le lieu reste sans directeur jusqu’en juin 2010. Depuis la rentrée de septembre, la nouvelle direction, menée par Jose Manuel Gonçalves -ancien directeur de la Ferme du Buisson- tente de mettre un terme à cette période de tourments....

illustration édito

28 février 2011 - CR!T!QUE

FILMER et parler LE TRAVAIL

Pauline Pigeot

—- Du 28 janvier au 6 février 2011, Poitiers accueillait en son sein le 2e festival Filmer le travail. En filigrane de cette manifestation à la croisée des sciences humaines et des arts, siégeait la devise « travail, débat, cinéma ». Dix jours de festival pendant lesquels huit lieux culturels de la Ville ouvraient leurs portes aux projections, expositions, rencontres professionnelles et autres animations… Dix jours pendant lesquels le spectateur-citoyen pouvait se nourrir d’images et de réflexions sur l’évolution du...

illustration édito

24 février 2011 - CR!T!QUE

Un Concert à la carte

Mohamed El Khatib

—- Vanessa Larré signe au CDN d’Orléans une audacieuse plongée en apnée dans la langue de l’auteur allemand Franz Xaver Kroetz qu’elle déblaie de son naturalisme pour aller à la source de ses (im)pulsions angoissées. On n’entendra pas le son de sa voix. Vanessa Larré ne prononcera pas un mot tout le spectacle durant. 1h20 d’un silence qui jamais n’a fait entendre aussi distinctement la voix d’un auteur et celle, intérieure, d’une interprète troublante de justesse. Et pour cause, le...

illustration édito

24 février 2011 - CR!T!QUE

Un mythe à démêler

Yannick Butel

—– En cette mi-février 2011, le Quai des Arts d’Argentan proposait un spectacle de marionnettes : Au fil dŒdipe par la compagnie Les Anges au Plafond dirigé par Camille Trouvé. C’était l’occasion pour le Quai des Arts et pour l’insensé de mettre en place un atelier critique. Sur le quai B, la salle de répétition une table, des feuilles et des crayons nous attendent et nous accueillent. Autour de la table, Catherine, Léonie, Fanny et moi-même, trois générations parties et...

illustration édito

28 janvier 2011 - CR!T!QUE

Richard II de Jean-Baptiste Sastre… End of Game.

Yannick Butel

—— « Un jour il m’a dit : « je vais faire du théâtre ». Vous imaginez ma tête. Et il a été reçu au conservatoire. Vous imaginez mon état […] Et maintenant, dans ma vie d’archives qui a manqué parfois de couleurs, lui c’est la lumière qu’il me donne ». Que le Père de Jean-Baptiste Sastre ne soit pas surpris de ces lignes que je rapporte et qui sont une partie de notre conversation, au Théâtre du Gymnase, alors...

illustration édito

11 janvier 2011 - CR!T!QUE

Les règles du savoir-vivre dans la société moderne — Lagarce, par Berreur

Yannick Butel

——– Les règles du savoir-vivre dans la société moderne, de Jean-Luc Lagarce, mise en scène de François Berreur, du 13 janvier au 14 janvier 2011, à Caen. « Ai terminé le Savoir-vivre. On verra »[[Jean-Luc Lagarce, Journal 1990-1995, Solitaires intempestifs, Besançon, 2008, p. 175]] écrivait Jean-Luc Lagarce le 26 janvier 1993. A partir de là , de cette phrase-là , une autre histoire commençait. Mireille Herbstmeyer, seule sur scène, donnerait à entendre les consignes du Manuel de savoir vivre de...

illustration édito

10 septembre 2010 - CR!T!QUE

SHY DANCE, SKITE 2010

Yannick Butel

—- Ceci n’est pas une critique et Shy Dance n’est pas un spectacle. Ce qui suit est donc un témoignage qui tente de rendre compte d’un processus de travail, qui essaie de rendre sensible un commencement d’Å“uvre. Ceci n’est pas une critique et il n’y a aucune évaluation, aucun jugement, aucune expertise de cette Å“uvre en devenir. Ceci n’est pas une critique, mais la médiation d’un regard qui, tout en étant dans un processus de travail, demeure étranger malgré sa...

illustration édito

1 septembre 2010 - CR!T!QUE

Journal de bord DU SKITE : expériences impensables

Yannick Butel

Après quatre éditions, la 5ème édition du projet SKITE se tient à Caen du 16 août au 12 septembre 2010, à l’initiative conjointe de l’association SKITE (Jean-Marc Adolphe) et l’association Danse Perspective (Michelle Latini), en partenariat avec l’Ecole supérieure d’arts et médias de Caen (ESAM), le Centre Chorégraphique National de Caen / Basse-Normandie, le CARGO, Les Ateliers intermédiaires, l’IMEC, le Théâtre de Caen, et avec le soutien de la région Basse-Normandie, de CulturesFrance, de la Ville de Caen. Laboratoire pluridisciplinaire...

illustration édito

16 août 2010 - CR!T!QUE

Dans le jour déclinant, Anne Teresa De Keersmaeker

Pauline Pigeot

—– Dans le jour déclinant, c’est une élégance urbaine qui investit le cloître des Célestins. En cette 64e édition du festival d’Avignon, Anne Teresa De Keersmaeker parie sur l’absence totale de décor et d’artifice et rend le lieu – l’un des refuges religieux les plus emblématiques du festival et de la ville, à l’histoire vieille de plus de six cents ans – éminemment présent au sein de sa partition chorégraphique et musicale. Choisissant l’ars subtilior, un courant de musique polyphonique...

illustration édito

30 juillet 2010 - CR!T!QUE

De la danse en atendant

Aurélie Chaussé

—– Début d’une soirée d’été, le soleil n’est pas encore couché, la chaleur pesante avignonnaise s’estompe. Les festivaliers s’accumulent sur les gradins des Célestins. Ils attendent de voir la dernière création de la compagnie flamande Rosas dirigée par Anne Teresa de Keersmaeker : En atendant. A peine franchie la porte du cloître, l’atmosphère est posée. Et c’est dans un silence marqué que le flûtiste, dix minutes durant s’essouffle devant les yeux des spectateurs. On attend, il fait attendre ou peut-être...

illustration édito

27 juillet 2010 - CR!T!QUE

Festival « OUT » en Avignon : rencontre avec Emilie Barrier, artiste de rue

Louise Narat-Linol

—- Rencontre avec Emilie Barrier en Avignon, artiste de rue. Créer un espace dans la rue : « C’est de l’autogestion » — Tu joues quoi dans la rue ? — Je joue un texte de Jean-Pierre Siméon qui s’appelle L’éloge du risque, issu d’un ouvrage qui s’appelle Sermons Joyeux. — Est-ce que tu peux m’expliquer qui vient jouer dans la rue et comment vous vous organisez ? — Oui, c’est très organisé. A la base il y a ceux qu’on nomme, ou...

illustration édito

24 juillet 2010 - CR!T!QUE

De Rosas à En Atendant… d’Anne Teresa de Keersmaeker

Yannick Butel

—- C’est au cloître des Célestins, dans le cadre de la 64ème édition du In d’Avignon, qu’ Anne Teresa de Keersmaeker a présenté En Atendant. Une pièce chorégraphique, pour huit danseurs habillés de noir et baskett colorées, qui tient en partie à l’intérêt de la chorégraphe pour l’ars subtilior, musique polyphonique du XIVème siècle. Å’uvre de Keersmaeker qui, commencant dans la lumière du jour s’étire jusqu’au début de la nuit…à la manière d’un film de Straub. Pièce sur le temps...

illustration édito

24 juillet 2010 - CR!T!QUE

« This is how you will disappear » de Gisèle Vienne. Quand ca disparait ca existe encore !

Antonin Ménard

—– La chaleur nous accable pour cette 64ème édition du festival d’Avignon. Nous entrons dans le gymnase Aubanel où nous accueille la fraîcheur de la performance de Gisèle Vienne : « This is how you will disappear ». Malgré un titre inquiétant, c’est le lieu où nous nous sentons revivre. Cette fraîcheur est sans doute liée à la scénographie que nous propose ce spectacle : une forêt. Nous sommes face à un paysage qui nous invite à la contemplation. Les...

illustration édito

18 juillet 2010 - CR!T!QUE

Rencontre franco-russe : Dialogue avec Pierre Bourel

Louise Narat-Linol

RENCONTRE FRANCO-RUSSE avec Pierre Bourel en Avignon pour sa création Ivan Karamazov : adaptation, jeu et mise en scène d’un chapitre des Frères Karamazov de Dostoïevski. Le spectacle : « Est-ce que j’ai rêvé ? » —  Tu peux me raconter l’histoire des frères Karamazov ? En quelques mots. — En quelques mots ?! L’histoire des frères Karamazov. Trois frères ont un père qui a eu trois « mamans » différentes. Et le père se fait tuer. L’intrigue de l’histoire c’est...

illustration édito

16 juillet 2010 - CR!T!QUE

Gisèle Vienne, une prophétie

Yannick Butel

—– « Voilà comme vous disparaîtrez »…« C’est comme cela que ça va disparaître »… C’est « comme cela que tu disparaîtras »… Comment traduire sinon que « This is how you will disappear » de Gisèle Vienne, présenté au Gymnase Aubanel, est une pièce qui finalement pointe un passage. Peut-être une mutation. Peut-être encore une transformation…voire une prophétie ou un avertissement étrange. Dans une forêt morte, de troncs morts et secs aux pieds desquels des feuilles rouillent ; dans...

illustration édito

2 juillet 2010 - CR!T!QUE

Lenght of 100 Needles ou le pélerin Nadj de Joseph

Yannick Butel

La 15ème édition du festival1 de danse2 et des arts multiples3 de Marseille4 (F/D/Am/M) s’est déplacée au Pavillon Noir d’Aix-en-Provence qui accueillait pour la première fois en France Lenght of 100 Needles de Joseph Nadj, accompagné du compositeur Szilard Mezei. Une performance Danse, Musique, Arts Plastiques…chamanique. Fluxus and Nadj Du côté de Kanizsa, de temps à autre et pour certaines distances non définies, on lance à la tête de celui qui s’inquiète du nombre de mètres qui le sépare du...

illustration édito

20 avril 2010 - CR!T!QUE

La grande et frauduleuse histoire du commerce de Pommerat

Yannick Butel

Au Théâtre du jeu de Paume d’Aix-en-Provence, Joel Pommerat présentait La Grande et fabuleuse histoire du commerce. Un drame quotidien saisi entre 68 et nos jours… Le lieu d’un mal être qui s’installe durablement, soutenu par 5 comédiens (Eric Forterre, Ludovic Molière, Hervé Blanc, Jean-Claude Perrin, Patrick Bebi) qui campent la « beaufitude » présente. Depuis longtemps Il y a quelques années de cela, Joël Pommerat fuit l’école et prend les chemins buissonniers de l’écriture. Il a une vingtaine d’année...

illustration édito

24 février 2010 - CR!T!QUE

Heiner Müller, Hamlet Machine et Histoires de Marionnettes

Antonin Ménard

Le 5 février 2010, Au Théâtre Aux Mains Nues, nous était présentée pour une représentation supplémentaire, Hamlet Machine d’Heiner Müller par la Compagnie Sans Soucis, mise en scène par Max Legoubé. En 1977, Heiner Müller réécrit le mythe d’Hamlet et propose ce texte condensé de la pièce de Shakespeare. Dans ces neuf pages, Heiner Müller interroge les mythes shakespeariens et grecs en cherchant à les transposer dans les années 50. Cette démarche commencée en 1961, temps de la construction d’un...

illustration édito

15 février 2010 - CR!T!QUE

La compagnie Frappe-Tête Théâtre présente son Bestiaire de la pensée

Antonin Ménard

—- La compagnie Frappe-Tête Théâtre présentait le 2 février 2010, la première de sa dernière création : Bestiaire de la pensée. Cette unique représentation était visible à l’Archipel, scène conventionnée de Granville, adossée au casino. Après cette première, la compagnie reprendra ce spectacle dans deux mois pour une représentation unique encore à Ifs, dans la salle Jean Vilar. Cette tournée se poursuivra à la fin avril et au début mai par trois représentations. Deux d’entre elles auront lieu au Tanit...

illustration édito

9 février 2010 - CR!T!QUE

« Les estivants » au TNB …Retour vers le futur en la joyeuse compagnie d’Eric Lacascade

Jean-Pierre Dupuy

—- Il est terrible le petit bruit de la conscience quand il résonne dans la tête de celui qui ne connaît pas la faim ! …dans la tête de celui qui ne connaît plus l’exploitation et la misère à l’état brut, c’est-à-dire dans cet état que l’on attribue aux classes laborieuses, qui caractérise les victimes d’un système libéral et capitaliste, qui s’organise (d’aucuns ne veulent plus le savoir) en lutte des classes ! Terrible ! Terrible donc le « bruit...